Autorité Nationale de Lutte contre la Corruption

DECLARATION DE L’ANLC SUR LES VIOLATIONS DU CODE ELECTORAL

Depuis le démarrage du processus pour l’élection présidentielle 2016, il est constaté la violation flagrante, répétée et généralisée de plusieurs dispositions du Code électoral notamment les articles 62 et 63 qui interdisent six (06) mois avant tout scrutin et jusqu’à son terme, les pratiques publicitaires à caractère commercial, les dons et libéralités ou les faveurs administratives, l’utilisation des attributs, biens ou moyens de l’Etat à des fins de propagande pouvant influencer ou tenter d’influencer le vote. En effet, les distributions et ports de Tee-shirts et autres gadgets à l’effigie des potentiels candidats, les dons et libéralités sous couvert d’actions humanitaires sont manifestes, l’utilisation des biens et moyens de l’Etat se fait par des autorités politico-administratives, aspirantes à la magistrature suprême ou  par leurs militants aux fins de propagande électorale etc.

L’intégralité de la déclaration

Site 2

Categories: Actualités

Leave a Reply