Autorité Nationale de Lutte contre la Corruption

Cotonou, le 7 février 2015

 Mesdames et Messieurs les professionnels des médias,

Chers amis,

Je voudrais vous remercier, au nom de l’Autorité Nationale de Lutte contre la Corruption, pour avoir répondu à notre appel. Merci pour votre attachement au devoir. Notre présence ici ce midi s’explique par la volonté de l’ANLC de vous faire le point, et à travers vous, faire le point aux populations, des diligences accomplies par l’Autorité Nationale de Lutte contre la Corruption relatives aux faits ayant défrayé la chronique et tenu l’opinion publique en haleine.

Qu’il vous souvienne, le 27 janvier 2015, le Député Léon Comlan AHOSSI, dans une lettre ouverte au Président de la République, a fait des révélations qui mettent en cause son collègue Karimou CHABII-SIKA.

Le 28 janvier 2015, le Secrétariat Général de la Présidence de la République réagi, et évoque, entre autres, une affaire de groupe électrogène dans laquelle le Député dénonciateur Comlan Léon AHOSSI serait impliqué.

Le 30 janvier 2015 le Secrétaire Général du Gouvernement écrit à l’ANLC aux fins de faire la lumière sur les accusations portées par le Député Léon Comlan AHOSSI à l’encontre de son collègue Karimou CHABI SIKA d’une part, et celles portées contre le Député Léon Comlan AHOSSI par le Gouvernement au sujet des conditions de location d’un groupe électrogène au COS-LEPI.

Lire l’intégralité de la déclaration

Image AHOSSI CHABI

Categories: Actualités

Leave a Reply