Autorité Nationale de Lutte contre la Corruption

L’Autorité Nationale de Lutte contre la Corruption (ANLC) a entrepris du 14 au 19 décembre 2014, une mission de sensibilisation dans les Départements de l’Atacora/Donga et du Borgou/Alibori. Constituée de 7 membres et sous la direction de son Président, la délégation de l’ANLC a rencontré successivement au cours de cette mission, les Directeurs départements des services déconcentrés de l’Etat, les chefs service de la préfecture,les Organisations de la société civile ainsi que le personnel des juridictions des villes de Natitingou et de Parakou. La délégation était aussi à Djougou avec le personnel de la mairie.

Mission Parakou Natitingou

Cette mission qui s’inscritdans le cadre de la mise en œuvre du volet préventif des activités de l’ANLC conformément à la loi n° 2011-20 ,a pour objectif global de faire connaitre au groupes cibles suscités l’ANLC à travers sa mission, sa vision, ses approches d’intervention et ensuite de les sensibiliser sur le contenu de la loi n°2011-20 ainsi que sur les méfaits de la corruption.

De façon spécifique il été question pour la délégation de l’ANLC :

- de prendre contact avec les différents groupes cibles ;

- d’échanger avec eux sur la mission de l’ANLC conformément à la loi.

- d’échanger sur les dispositions de loi en matière de lutte contre la corruption et sur les méfaits de la corruption et des infractions connexes ;

-   d’échanger avec eux sur le contenu du rapport d’analyse des dossiers relatifs à la mise en œuvre des sanctions disciplinaires dans l’administration publique béninoise.

Au cours de ces différentes rencontres, les parties prenantes ont manifesté leur enthousiasme et salué la pertinence de la mission qui se justifie par la nécessité pour l’institution de marquer sa présence dans toutes les régions du Bénin.

Elles n’ont pas manqué de soulever leur préoccupation touchant aux actions à mettre en œuvre à divers niveaux pour inverser la courbe exponentielle de la corruption. Plusieurs suggestions ont été faites par les participants aux différentes rencontres qui ont été largement couvertes par la presse locale pour relai aux populations.

L’Autorité Nationale de Lutte contre la Corruption (ANLC) a entrepris du 14 au 19 décembre 2014, une mission de sensibilisation dans les Départements de l’Atocora/Donga et du Borgou/Alibori. Constituée de 7 membres et sous la direction de son  Président, la délégation de l’ANLC a rencontré successivement au cours de cette mission, les Directeurs départements des services déconcentrés de l’Etat, les chefs service de la préfecture, les Organisations de la société civile ainsi que le personnel des juridictions des villes de Natitingou et de Parakou. La délégation était aussi à Djougou avec le personnel de la mairie.

Cette mission qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre  du  volet préventif des activités de l’ANLC conformément à la loi n° 2011-20  ,a pour objectif global de faire connaitre au groupes cibles suscités l’ANLC à travers sa mission, sa vision, ses approches d’intervention  et ensuite de les sensibiliser  sur le contenu de la loi n°2011-20  ainsi que sur les méfaits de la corruption.

De façon spécifique il été  question pour la délégation de l’ANLC :

-  de prendre contact avec les différents groupes cibles ;

-  d’échanger  avec eux  sur la mission de l’ANLC conformément à  la loi;

-  d’échanger  sur les dispositions de loi en matière de lutte contre la corruption et sur les méfaits de la corruption et des infractions connexes ;

-   d’échanger avec eux sur le contenu du rapport d’analyse des dossiers relatifs à la mise en œuvre des sanctions disciplinaires dans l’administration publique béninoise.

Au cours de ces différentes rencontres, les parties prenantes ont manifesté leur enthousiasme et salué la pertinence de la mission qui se justifie par la nécessité pour l’institution de marquer sa présence dans toutes les régions du Bénin.

Elles n’ont pas manqué de soulever leur préoccupation touchant aux actions à mettre en œuvre à divers niveaux pour inverser la courbe exponentielle de la corruption. Plusieurs suggestions ont été faites par les participants aux différentes rencontres qui ont été largement couvertes par la presse locale pour relai aux populations.

Categories: Actualités

Leave a Reply