Autorité Nationale de Lutte contre la Corruption

Ce volet qui regroupe l’essentiel des points inscrits dans la mission de l’ANLC à savoir :

  • dispenser des conseils pour la prévention de la corruption à toute personne ou à tout organisme public ou privé ;
  • éduquer la population sur les dangers de la corruption et l’obligation qu’à chacun de combattre et mobiliser les soutiens nécessaires à cette fin ;
  • s’assurer que toutes les institutions publiques disposent de manuels de procédures effectivement appliqués ;
  • rechercher, dans la législation, les règlements, procédures et pratiques administratives, les dispositions et usages favorisant la corruption afin de proposer des mesures visant à leur correction ;
  • coopérer avec les organismes visant les mêmes objectifs tant sur le plan national, régional qu’international ;

Ainsi pour mieux accomplir cette mission, l’ANLC a entrepris après la mise en place de ses différents organes, plusieurs activités en rapport au renforcement institutionnel. Il s’agit :

-L’élaboration et l’adoption d’un manuel de procédures administratives, comptables et financières ;

L’élaboration de son plan stratégique et opérationnel pour la période de 2014 à 2017 ;

-L’élaboration d’un code d’éthique ;

- L’organisation d’un séminaire d’appropriation sur le contenu de la loi 2011-20 du 12 octobre 2011 portant lutte contre la corruption et autres infractions connexes en République du Bénin, au profit de ses membres et personnel.

Au-delà du renforcement institutionnel, l’ANLC entreprend plusieurs autres activités sur le plan préventif sur le plan de la fourniture d’informations aux usagers (documentation et échanges) ; de l’élaboration de Guide des usagers au niveau des ministères et de la Déclaration de patrimoine par les agents publics astreints à l’obligation de déclaration. Enfin il faut retenir la conception et la mise en œuvre de projets de sensibilisation, d’éducation des citoyens avec ou sans l’appui financier des partenaires techniques et financiers.